Ouvrez les yeux sur l’incompétence digitale !

Mis en avant


© pathdoc – Lien vers la source

L’incompétence digitale : un frein à l’emploi en France.

Depuis 10 ans, les demandeurs d’emploi rencontrent des difficultés dans leur recherche d’un travail. La formation en informatique est montrée du doigt.

 

La formation : la cause de tous les maux !?

Selon un rapport de l’OCDE,

  • les compétences informatiques sont jugées aussi indispensables que la lecture ou le calcul – dans le quotidien des utilisateurs
  • entre 60 et 80% des salariés ont un niveau faible ou intermédiaire avec les technologies

Le temps perdu par les salariés,
un enjeu au quotidien

  • 16 min perdu chaque jour soit 5,45 h par mois
  • Près de 70 % des 16-33 ans et des plus de 50 ans (Smartphone/Tablette)
histogramme

Source : Données Vodeclic

méthodes utilisées pour renforcer les compétences 

  1. Collègues
  2. Livre / Internet
  3. HelpDesk
  4. Formation
  5. Personne extérieure
  6. Fonction Aide

Pertes de productiVités informatiques
pour les entreprises

Dans son livre blanc, la société « Vodeclic », solution de  e-learning bureautique,
estime que :

Seulement 53% des salariés se sentent compétents sur l’usage des nouvelles technologies. Le coût pour les entreprises est évalué à plus de 2000 € par an et par salarié !

Sur son blog, « Visiplus » révèle que :

L’incompétence numérique coûte 2,17 milliards d’euros par an aux entreprises françaises.

L’informatique : un poison pour les salariés

Dominique Filippone, Journal du Net , le 20 juin 2012, publie dans une étude :

L’informatique est un poison pour 56% des salariés.
Manque de formation, défaut d’information, agacement envers la direction ayant imposé les logiciels… Les griefs des salariés envers le système d’information sont nombreux.
En savoir plus

Le 7 novembre 2016, Mathias Mercier, « Global Marketing Strategy Manager » chez « Sungard Availability Services » écrit dans un article :

Selon l’étude « Vanson Bourne », disposer des bonnes compétences techniques et recevoir la formation appropriée constituent les deux principaux défis associés à la transformation numérique. Or, 36 % des employés déclarent que la formation reçue est insuffisante et 23 % que celle qui leur a été dispensée était inadéquate.

Solutions – Perspectives

  • Contre le chômage record dans le numérique : inciter à la formation continue.
    En savoir plus.
  • Le e-learning :
    • place l’individu au centre du dispositif de formation
    • accessibilité multi-device (« mobile learning »)
    • evolutivité

  • La formation du futur : les innovations technologiques modifient les attentes des apprenants et ouvrent de nouvelles possibilités aux formateurs.
    En savoir plus
  • Développement d’actions de formation sur le territoire local : un contrat tripartite (formateur/institutions locales/apprenant) adapté et personnalisé aux besoins des apprenants et aux demandes des recruteurs.

CV Tube – Pôle emploi : l’appli pour créer un « CV vidéo »


Vous avez 3 min 30 s pour retracer votre parcours professionnel et décrire votre personnalité.
Avant de vous lancer, suivez le tutoriel : un coach vous explique comment soigner votre image et bien séquencer votre discours. Il ne vous restera alors qu’à poster votre vidéo sur les réseaux sociaux professionnels et à l’envoyer à vos potentiels futurs employeurs.

Compatible « Android » et « iOS » (gratuite)

Les formations au Big Data : des emplois en perspective


Le Big Data est considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands défis informatiques. De plus en plus d’entreprises recherchent des personnes capables d’analyser et gérer les quantités de données générées par nos activités sur les réseaux.
Les formations dans ce domaine sont généralement possibles en fin de cursus. Lire la suite

Contre le chômage record dans le numérique : inciter à la formation continue


Selon les derniers chiffres de Pôle emploi, le nombre de chômeurs dans l’informatique et les télécommunications a franchi un niveau qu’il n’avait plus connu depuis 2005. Dans le même temps, les entreprises du secteur se creusent la tête pour recruter les talents dont elles ont besoin. Pour réduire l’écart, la branche a décidé d’abonder le compte personnel de formation des salariés.

Lire la suite