Combien consomme un site internet ?


La consommation d’une simple page internet qui reste ouverte dans l’onglet d’un navigateur internet est de 100 milliwatts à 1 watt selon le contenu et le code qui anime cette page, que vous la consultiez ou qu’elle reste en arrière-plan. Si les 2,5 milliards d’utilisateurs d’Internet laissent une seule page ouverte pendant une journée, cela représente l’énergie produite pendant 4 heures par une centrale nucléaire. Et il ne s’agit que d’une page d’un site internet qui peut solliciter jusqu’à 40 serveurs différents en France lorsqu’il s’agit d’une page d’informations.

A lui seul, Google mobilise la puissance de deux réacteurs nucléaires chaque jour.

Une étude de l’université Perdue aux Etats-Unis a montré que le jeu Angry Bird utilisait les deux-tiers de l’énergie consommée pour maintenir en activité la puce 3G ou 4G pour la connexion internet. Or il n’a pas besoin en continu de ce réseau pour fonctionner!

A ce rythme, l’industrie informatique qui consomme déjà 2% de la production électrique mondiale engloutira en 2030 la totalité de la consommation électrique de toutes les activités humaines de 2008.

Comment peut agir un utilisateur à son modeste niveau pour réduire son empreinte carbone sur la planète ?

  • Privilégier des ordinateurs récents équipés de microprocesseurs moins gourmands en énergie
  • Sélectionner un modèle moins puissant si vous n’avez pas besoin de faire du montage vidéo
  • Choisir des logiciels moins gourmands en ressources
  • Désactiver les modules (plug-in) dans le navigateur internet
  • Utiliser un écran plus petit et moins consommateur d’énergie
  • Eteindre tous ses équipements lorsqu’ils ne sont pas utilisés
  • Utiliser le moteur de recherche « Ecosia » plutôt que « Google », « Ecosia » s’engageant à planter des arbres avec le produit des publicités
  • Quitter les logiciels, les navigateurs surtout, lorsqu’ils ne sont pas utilisés
  • Utiliser d’anciennes versions des logiciels quand c’est possible, « l’évolution » de la plupart des programmes conduisant à les alourdir de fonctions inutiles et à conserver des lignes de codes obsolètes
  • Eviter les logiciels multiplateformes souvent plus lourds que les logiciels spécifiques à un système
  • Réduire, voire cesser, d’utiliser les fonctions cloud de toutes sortes
  • Se déconnecter d’Internet quand vous n’en avez pas l’usage
  • Eviter de consulter les sites internet très énergivores.
    (Le site W.E.A – Web Energy Archive propose un classement des sites en fonction de leur consommation d’énergie)

WebEnergyArchive

(AVOSMAC – n°161, mai 2015, extrait de l’article p.4)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Combien consomme un site internet ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s